skip to Main Content
Origines De La Brosse A Dents

Origines de la brosse à dents.

Aujourd’hui, l’utilisation de la brosse à dents nous paraît comme une évidence. Mais cet objet du quotidien a mis du temps pour avoir sa forme habituelle.

Anciennes techniques de l’hygiène bucco-dentaire.

Il semblerait que les hommes préhistoriques connaissaient déjà des bases de l’hygiène bucco-dentaire. Ils se curaient déjà les dents avec des bâtons en bois. Durant l’Antiquité, des cure-dents (en bois, plume, poil de porc-épic, etc.), des bâtons à mâcher, des masticatoires étaient utilisés pour se nettoyer les dents. Puis, au Moyen Âge, le brossage des dents se limitait au rinçage de la bouche avec de l’eau, du vin ou du frottage avec un linge.

Brosse à dents avec des poils d’animaux.

Au XVe siècle, le prototype d’une brosse à dents est apparu en Chine. Elle était faite avec des poils de sanglier et un manche en bois.

En France, la brosse à dents serait introduite au XIVe siècle, mais son usage se répandu plus vers le XIXe siècle. Cela dit, Napoléon était un des premiers à utiliser la brosse à dents avec des poils de sanglier et avait un luxueux nécessaire dentaire.

Au XIXe siècle les brosses à dents étaient fabriquées avec les poils de blaireau, de chèvre, de sanglier, de porc. Mais les poils d’animaux laissaient les bactéries se développer…

Vers la brosse à dents moderne.

En 1938, la société américaine DuPont introduit la brosse à dents avec la fibre de nylon. Progressivement, les fibres rigides de nylon ont été retravaillés pour devenir plus souples et ne plus agresser les gencives.

Puis, apparaîtront les brosses à dents électriques, chirurgicales, spécifiques (pour les appareils orthodontiques, etc.). Aujourd’hui, les modèles de brosses à dents évoluent sans cesse et leur design s’adapte à tous les besoins et goûts des utilisateurs. Donc, plus d’excuses pour ne pas se brosser les dents 2-3 fois par jour !

Back To Top